Athènes

By 13 novembre 2017 Grèce 2017

L’arrivée

Dès la descente du bateau, nous plongeons dans la circulation frénétique de la ville. Notre chambre d’hôtel a vue sur l’Acropole ! Mais le tourisme devra attendre, car il est surtout temps pour nos fringues de visiter une laverie automatique.

Quelques Guinness plus tard, nous choisissons un joli restaurant (la taverne Strofi), où nous faisons l’expérience des haricots géants grecs. Ces petites merveilles feront partie des trophées que nous ramènerons au pays.

L’Acropole

Le ciel chargé de nuages donne à l’Acropole une ambiance dramatique. On essaie d’imaginer les bâtiments à l’époque de leur intégrité, et aussi la vie qui l’entourait. Le site est en éternelle reconstruction, semble-t-il. Il fait chaud, et nous déambulons sur le marbre glissant.

Théâtres, temples, escaliers monumentaux. Je ramasse de drôles de graines dans la caverne de Pan. L’arche d’Hadrien, le temple de Zeus, des légions de touristes et des marchands ambulants. Nous voyons beaucoup de chats, vautrés gratuitement dans les ruines interdites au public. Un couple de perruches vole d’arbre en arbre.

Après un repas dans le bouillonnant quartier de Plaka, nous consultons les programmes du théâtre Odeum d’Hérodes. Puis c’est l’escalade, au coucher du soleil, de la colline de Philopappos, pour une vue à 360° sur Athènes, toute dorée.

Leave a Reply