Céphalonie

By 24 novembre 2017Grèce 2017

Melissani

Céphalonie est une île très verte, presque tropicale. Notre chambre d’hôtel donne sur une mer de jasmin, et la plupart des plantes à fleurs sont les même que chez nous, sauf qu’ici ce sont des arbres.

Sur le chemin de la grotte de Melissani, nous nous arrêtons dans une taverne, Eto Tzaki. D’excellentes frites maisons servies par un monsieur très gentil qui travaille en famille.

Et puis c’est parti pour la visite de la caverne ! Un tunnel sombre, interminable, nous mène à une immense salle ouverte sur le ciel. A l’origine, la grotte était fermée, mais un violent tremblement de terre dans les année 50 a fait s’effondrer le plafond. L’eau est glacée (15°C), d’un bleu fluo, transparente, et très profonde. Nous embarquons sur un canot pour une balade qui sera bien trop courte !

La voûte de la grotte est hérissée de stalactites torsadées, et on se croirait à l’entrée des enfers. Notre guide nous raconte des blagues tout le long de l’exploration. L’eau est si transparente que notre barque parait flotter dans les airs.

Xi et Vallianou

Xi est une plage de sable roux qui ressemble à du sucre. Longue séance d’exploration sous-marine : gros poissons plat argentés, bancs de petits poissons hardis, solitaires peureux cachés dans les rochers…

La falaise qui abrite la plage est blanchâtre, et les gens se tartinent de cette argile avant d’aller se rincer dans la mer. Nicolas teste le barbouillage.

Nous passons la soirée à Argostoli, sur la place Vallianou, très animée. Vin rouge local, le Metoxi Chromitsa. Les bâtiments de la ville sont récents (rapport au tremblement de terre susnommé), et il y a beaucoup d’ambiance !

Myrtos et les tortues

Grasse matinée pour moi, et promenade à Skala pour l’infatigable Nicolas. Nous prenons notre petit déjeuner à Argostoli, et faisons la connaissance des tortues du port. Elles sont colorées, imposantes et peu farouches. Au petit matin, les pêcheurs ont l’habitude de les nourrir avec les restes de leur pêche. Celles que nous observons, un long moment, sont des retardataires qui paradent dans un port déserté et écrasé de soleil.

Et enfin, baignade mémorable sur la plage de sable blanc de Myrtos. Baignade que nous faisons durer le plus possible, car ce sera la dernière plage de notre voyage.

Leave a Reply