Nous commençons notre exploration par l’embouchure de la Storms Rivers, un joli parcours où nous faisons la connaissance des Dassies (Damans du Cap), un animal peu farouche qui ressemble à une grosse marmotte, à mi-chemin entre le chien, le chat et le rat. Ici, la végétation est tropicale et les arums poussent partout comme du chiendent. La promenade se termine par la traversée de deux grands ponts suspendus, et on n’imagine pas à que point ça peut tanguer !
Après avoir mangé en compagnie des mouettes, nous attaquons le vif du sujet : l’Otter Trail. Nous nous apprêtons à ne faire qu’une partie de cette randonnée mythique, mais nos muscles s’en rappelleront longtemps. Sur le chemin qui nous mène à notre objectif (Waterfall Trail), nous n’avons croisé aucune loutre, mais de mignons petits mille-pattes gros comme le doigt. La végétation est dense et magnifique.
La rando longe l’océan et alterne des passages « traversée de la jungle » et des passages éprouvants d’escalade de rochers. Le marquage du parcours est original : de petites pattes de loutre en peinture jaune. Arrivés à la chute de d’eau qui marque la fin de la portion (il faut avoir un guide pour continuer), nous restons un long moment à nous reposer. Pendant ce temps, une mouette affairée fouille le sac à dos de Nicolas.

Leave a Reply