Nous arrivons au Jökulsárlón, grand lac glaciaire résultant de la fonte du Vatnajökull. Des milliers d’icebergs, bleus, blancs, noirs, flottent dans le brouillard.
Nous prenons un bateau amphibie qui s’engage vaillamment dans l’eau glacée . Je suis gelée, mais c’est incroyable de pouvoir déambuler entre les icebergs. Leur partie sous-marine, monumentale, empêche le bateau de trop s’en approcher. Nous apprenons que la glace bleue est la plus jeune, et qu’elle blanchit avec le temps.
La glace prend mille et une formes qui bougent, changent, se sculptent quotidiennement. Le lac est constamment en mouvement, et s’est beaucoup agrandi suite à la montée des eaux.
Pour finir, nous dégustons un morceau de glace vieux de mille ans. Il est légèrement salé. Plus loin, et trop fugace pour pouvoir le prendre en photo, un phoque fait un plongeon et disparaît en tourbillonnant.

Leave a Reply