The west is the best

Sans trop savoir comment, nous prenons le bon bus depuis Venice jusqu’à West Hollywood. Les lettres géantes trônent loin à l’horizon. Nous descendons trop tôt de notre bus, et le monumental HOLLYWOOD nous sert de repère d’orientation.

Melrose

Venice Bvd jusqu’à La Brea, puis direction Melrose pour un peu (beaucoup?) de shopping. Les façades déjantées me rappellent Camden. Le soleil cogne, et beaucoup de boutiques sont fermées. En remontant vers Santa Monica Bvd via Fairfax, nous faisons un arrêt Starbucks. Nous sommes servis pas un monsieur qui porte du fond de teint. Verdict : c’est aussi peu ravissant sur un garçon que sur une fille. Je boulotte mon sandwich à l’œuf et nous repartons. Les rues sont désertes.

Sunset

Nous continuons vers Sunset Bvd. Plus haut en montant sur les collines, des villas, des jardins, de belles voitures. Une atmosphère secrète, mais sans le charme bohème de Venice. Sunset boulevard, enfin. Le Whisky à Go go est fermé mais le Reilly’s, pub mitoyen, nous offre son ombre bienvenue et sa bière bien fraîche.
C’est ensuite le Rainbow qui nous ouvre ses portes, et nous buvons un Jack à la santé de Lemmy. C’est un endroit chaleureux qui détonne dans cette avenue si froide. L’intérieur est tapissé de photos, de guirlandes lumineuses, de guitares, et chaque table est dédiée à un groupe de rock. Les serveuses sont adorables et rigolotes, et on peut vite se sentir chez soi.
Le Viper’s Room, le House of Blues. Le London Fog, lui, n’existe plus. Nous continuons notre exploration vers le Sunset Strip, jusqu’au Château Marmont.

Leave a Reply