Reykjavik

By 15 juillet 2014 Islande 2014

Nous déambulons dans le port de Reykjavik ( la « Baie des fumées ») : les bateaux, le calme, le Þúfa, dôme d’herbe au sommet duquel des poissons sèchent dans une cabane en bois. Quelques rares touristes. Le Harpa Concert Hall, et son habit d’écailles irisées.
Changement de cap vers l’intérieur de la ville. Les rues en pente sont colorées, bohèmes, et me rappellent San Francisco. Nous mangeons au restaurant 3 Frakkar (« Aux 3 français »), bière Viking et Hákarl (cubes de requin faisandé) à l’apéro.
Nous flânons dans les rues, dans un quartier très animé de bars, boutiques, restaurants. En Islande, à cette époque de l’année, la nuit ne tombe jamais. Les gens font la fête sous le soleil de minuit. Nous croisons l’église d’Hallgrimur, intimidante, un jardin de sculptures, des cygnes endormis.
Un dernier Brennivín, et nous rentrons à l’hôtel. Le couvre-lit est violet. La lumière du jour filtre à travers le rideau.

Leave a Reply