L’art de ne rien faire

 

Santa Fe est exactement ce qu’il nous faut, une oasis de verdure paisible au milieu de notre périple au cœur des déserts américains.

Presque deux jours de repos avant la suite du périple !

Nous reprenons contact avec la civilisation à travers la gastronomie, le shopping (les bijoux sont magnifiques), les nombreuses galeries d’art, et les margaritas.

Nous parcourons le marché indien le long de la plaza et j’en repars avec un collier dont les perles sont… des aiguilles de porc-épic !

Sur la place principale, c’est la fête de la police, du SWAT, et des pompiers réunis. Il y a donc pas mal d’ambiance sur cette plaza toute verdoyante, et les petits stands de nourriture tex mex, avec leur odeur délicieuse, ne gâchent rien.

Je visite le musée Georgia O’Keeffe, pendant que Nicolas part explorer la ville. Il y a assez peu de touristes, et c’est un plaisir.

C’est aussi le moment « cartes postales » du séjour, et j’en profite pour visiter une agence de la poste américaine, qui a plutôt de la gueule (un gigantesque hall pour les boites postales !). Le système de demi-guichet est le même que chez nous, et je ne suis donc pas dépaysée.

Nous allons également passer beaucoup de temps dans la piscine à siroter bières et margaritas au piment. Non vraiment, on n’a pas fait grand chose.

Leave a Reply