Perdus, encore

Nous déambulons un long moment dans les faubourgs de Los Angeles. L’occasion de comprendre, si ça n’est pas déjà fait, à quel point cette ville est grande. Ce n’est pas vraiment une ville, peut-être un système solaire à elle seule. Sur les panneaux, les noms défilent, Hollywood, Pasadena, Laurel Canyon… Nous échouons dans un Macdo à San Bernardino afin d’attaquer vraiment la route.
Et enfin, le désert.

Palms Springs

Des champs d’éoliennes à perte de vue, des montagnes tannées par le soleil, du sable, des centres commerciaux, des gardes-meubles et du sable, du sable.
Arrivée à Palms Springs, qui sera l’étape la plus chaude de notre voyage. Il fait environ 50°C, même la nuit. Notre hôtel est une sorte d’hacienda cernée par les bougainvillées. L’eau de la piscine est chaude comme un bain. Nous mangeons les meilleurs sushis de notre vie, arrosés de Mai Tai et de Jack Daniel’s.

Leave a Reply