Sur la Route

Réveil difficile. Heureusement il y a l’appareil à gaufres pour le petit-déjeuner.

La Route, le désert blanc. Mettre 20 minutes à faire le plein. De la nourriture tex-mex et des bonbons pétillants pour s’occuper. Jesus écrit en grand sur le toit d’une maison et de grandes pancartes pour des avocats, des assurances, des médecins. La carcasse de Christine, remorquée par une voiture, que nous allons doubler deux fois. Des camions rutilants, la banlieue de Phenix, et l’Interstate 10, encore et toujours.

Etre sur la Route est davantage qu’un passage obligé, c’est une partie du voyage. C’est une attraction paisible, mais jamais monotone. Du moins à nos yeux d’européens en vacances.

Tucson

Et puis Tucson, enfin. Le Lodge on the Desert, et son décors façon hacienda, sa piscine d’eau fraîche et son bain à remous bouillant. Les chambres sont réparties le long d’un chemin mignon tout plein, entre cactus, lézards, oiseaux au bec grand ouvert, et même un arbre à scarabées.

Join the discussion One Comment

Leave a Reply